NON à l'éolien industriel à proximité de nos villages ruraux,
OUI aux énergies renouvelables mais pas n'importe comment !

L'éolien en France c'est :

- Des parcs éoliens exploités par des entreprises étrangères, Velocita ( siège social basé à Londres ) dans notre cas, depuis décembre 2016 les éoliennes seront CE, mais rien d'européen là dedans, elles seront tout simplement China Export, en effet la société Velocita a été rachetée par les chinois.

- Des éoliennes PAS made in FRANCE !!! Généralement fabriquées par Général Electrique, groupe ayant racheté Alstom Belfort et programmé sa fermeture ( petit rappel ) ou bien l'allemand Vesta ( site du Lomont ).

- Des projets financés par des fonds étrangers, le fond de pension Riverstone ( américain ) dans notre cas.

- Des créations d'emploi ? oui, ... mais pas forcément en Françe ! Un exemple proche de chez nous : le site du Lomont historique mis en service en 2007, le lycée Jouffroy d'Abbans à Baume les Dames assurait une formation "technicien de maintenance en parc éolien ", formation fermée en 2011 faute de partenariat avec l'exploitant du site.

- Des projets subventionnés par l'Etat au travers de la Contribution au Service Public de l'Electricité que chaque Français paie sur sa facture d’électricité ( environ 15% de la facture ), la CSPE sert entre autres au financement de l'éolien ( voir ici ).

- Une double peine pour les finances du contribuable français, en plus de soutenir ces investisseurs étrangers  par l'intermédiaire de la CSPE, l'arrivée sur le  marché de l'énergie de ces nouveaux producteurs met en péril l'opérateur historique ( EDF ). Pour rappel, en début d’année l'Etat a injecté 3 Millards d'euros dans EDF pour sortir l'entreprise de la zone de crise (voir ici ), 3 Milliards sur nos impôts ....

- Une énergie intermittente ( production liée au vent ) et en décalage avec la consommation : les pics de consommation étant en hiver lorsque les températures sont très basses, période correspondante à des conditions météo de type anticyclonique : temps calme et sans vent. En décembre 2016, la France a connu une vague de froid avec des températures largement négatives, mais aucun vent ...

- Un impact visuel non négligeable : 150 m de hauteur, 5 fois la hauteur d'une église, ou une demi tour Eiffel à 500 m des habitations.

- Un impact sonore : les éoliennes sont des machines industrielles, de par leur conception ( pales, rotor, réducteur ... ) elles génèrent du bruit. L'académie de médecine recommande une distance minimum de 1500 m des habitations. La réglementation n'impose qu'une distance de 500 m.

- Un impact environnemental : sur la faune, la flore. Que penser des hectares déboisés pour l'installation en plein milieu de nos fôrets ? Détruire des ressources renouvelables pour produire de l'énergie renouvelable cela n'a pas de sens !

- Une dévaluation de nos biens immobiliers, comme en témoignent les différentes décisions de justice, par exemple le TGI de Rennes qui condamne le vendeur d’une maison, ayant dissimulé à l’acheteur l’existence d’un projet éolien dont il était informé, à rembourser 30 000€ sur un prix de vente initial de 145 000€. ( autres décisions ).

Nombre de visite depuis 12-2016

© 2016 par Les Amis de Beauregard. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now